Sports

Foot : l’aventure tourne court entre l’Algérie et Delort

L’attaquant niçois qui a décidé de faire une pause avec sa sélection nationale a provoqué l’ire du sélectionneur Djamel Belmadi.

Reverra-t-on Andy Delort sous le maillot de l’équipe nationale d’Algérie ? La question qui revient constamment ces dernières heures semble n’avoir qu’une réponse possible : non. Nombreux estiment en effet que l’attaquant de l’OGC Nice vient de griller ses chances de représenter à nouveau les Fennecs, au regard de la sortie du sélectionneur Djamel Belmadi dans la presse française jeudi 14 octobre.

Invité sur les ondes de RMC, l’ancien milieu de terrain est revenu sur le sujet qui l’oppose au joueur depuis quelques mois. Ce dernier, à l’en croire, a décidé de faire l’impasse sur l’Algérie pour les douze prochains mois. Mais ce qui irrite le sélectionneur, c’est la raison évoquée par l’intéressé pour justifier sa décision. Andy Delort voudrait en fait se concentrer sur sa carrière en club, chez les Gyms où il a débarqué cet été en provenance de Montpellier contre 10 millions d’euros.

Une décision dictée ?

Il est vrai qu’entre les jeunes Amine Gouiri, Justin Kluvert ou encore Kasper Dolbert, la concurrence ne manque pas au poste d’avant-centre. D’autant que Delort, 30 ans depuis fin août, se trouve à une étape cruciale de sa carrière. Mais ce choix n’agrée pas Belmadi qui dit avoir eu la confirmation de ce que la décision a été dictée par Nice. Le champion d’Afrique en titre a notamment affirmé sur RMC que le club français aurait exigé du joueur qu’il mette sa carrière internationale en stand-by via une clause contractuelle avant de le recruter il y a quelques mois. Slimani, un autre Algérien, entre-temps courtisé par les Aiglons auraient donné une fin de non-recevoir à une telle proposition, toujours selon les propos du sélectionneur.

Info ou intox ? Toujours est-il que Delort avait nié l’existence d’une telle clause dans son contrat il y a quelques jours. Son coach en club, Christophe Galtier, en a rajouté une couche en conférence de presse d’avant-match de Ligue 1 ce vendredi, invitant Belmadi à arrêter la surenchère.

Une fin regrettable

Pour Delort, cet épisode devrait signer la fin de sa carrière avec l’Algérie, du moins tant que Belmadi demeurera en place. Une carrière plutôt brève, puisque l’attaquant avait rejoint les Fennecs en 2019 seulement à quelques encablures de la CAN remportée par les siens. Au total l’ancien international français des moins de 20 ans n’aura joué qu’à onze reprises avec l’Algérie pour deux petits buts.

Autres articles à voir

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page