Tech

Téléphonie mobile en Afrique de l’Ouest, une des plus croissantes au monde dans 3 ans

Une récente étude a révélé que dans le domaine de la téléphonie mobile, l’Afrique de l’Ouest comptera parmi les régions qui enregistreront une forte croissance à l’approche de 2020. En effet, le montant des investissements dans le secteur se chiffre à plus de 2, 5 milliards de dollars cette année jusqu’à 2020 selon la GSM Association. Si continuant dans cette lancée, cette région terrestre du continent africain sera alors l’une de celles à en bénéficier le plus avec une croissance moyenne annuelle de 6% en nombre d’abonnés nouvellement souscrits. Ce chiffre signifie plus de 46 millions d’abonnés à l’approche de 2020.

Un taux de pénétration supérieur

Si l’an dernier, l’Afrique de l’Ouest a déjà enregistré pas moins de 172 millions d’abonnés, ce nombre atteindra les 220 millions dans 3 ans avec un taux de pénétration de 53 % au lieu des 49 % auparavant. Le marché de la téléphonie mobile en Afrique de l’Ouest affiche ainsi une moyenne à un plus haut niveau que celle à l’échelle mondiale. A lui seul, le Nigéria compte les deux tiers de cette croissance, suivi de Bénin, de la Côte d’Ivoire, de Niger, etc. D’autres Etats leur emboîtent le pas comme le Burkina Faso, le Togo…

Les smartphones à l’honneur

Les facteurs de cette hausse ? L’accès massif de la population aux smartphones et la promotion de l’Internet à haut débit dans ces régions. Avec la prolifération très attendue des connexions 3G et 4G, les originaires de l’Afrique de l’Ouest s’attendent encore à des baisses de prix de ces terminaux de connexion. Le but est d’en faire profiter toutes les couches de la population. Que des perspectives de développement économique durable donc grâce à l’accès facile aux outils et applications permettant de résoudre une grande partie des soucis socio-économiques de ces pays.

 

 

 

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !