EconomieStartups

Les investisseurs africains devraient se concentrer sur l’écosystème des start-ups

Les start-ups innovantes d’Afrique subsaharienne transforment la région grâce aux progrès technologiques qui ont accru l’accès des populations à l’éducation, aux soins de santé et aux ressources financières, générant des millions d’emplois. 

La majorité des fonds sont dirigés vers des start-ups individuelles, tandis que trop peu sont consacrés à l’écosystème dans son ensemble. La finance à impact, qui oriente le capital vers des objectifs sociaux et environnementaux, peut potentiellement aider à résoudre ces problèmes, mais commet l’erreur de mimer les stratégies d’investissement des sociétés de capital-risque traditionnelles : les investisseurs Impact investissent massivement leurs ressources dans de nouvelles solutions technologiques sexy, tout en ignorant le travail de fondation effectué par les intermédiaires écosystémiques tels que les universités, les pôles technologiques et les instituts de recherche et développement.

Vallées du paysage de l’investissement

En l’absence de financement public et du soutien dont bénéficient les acteurs de l’écosystème dans les économies en développement, les hubs doivent rivaliser pour obtenir les quelques subventions existantes axées sur l’écosystème. Afin de trouver des revenus supplémentaires, ils louent des bureaux et offrent des services de conseil. 

Voici quelques idées d’investissement en Afrique :

En conséquence, ils ne collaborent pas et ne partagent pas de connaissances. Cette compétitivité entrave leur capacité à mener avec succès des campagnes de plaidoyer conjointes en faveur des investissements dans les infrastructures et des politiques favorables à l’innovation des gouvernements locaux.

Bâtir un écosystème d’investissement sain

Sur la base de notre analyse, nous pensons que les investisseurs axés sur l’impact devraient augmenter leur soutien aux hubs et aux intermédiaires écosystémiques. Des intermédiaires écosystémiques puissants sont susceptibles de générer un effet multiplicateur, dans lequel un seul hub nourrit des centaines de jeunes entreprises et d’entrepreneurs. 

Les intermédiaires peuvent également encourager la durabilité et l’évolutivité en renforçant les capacités et les compétences locales, en permettant une indépendance à long terme et une croissance continue.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page