Startups

Les start-ups technologiques dirigées par des femmes se développent en Afrique

Selon une étude récente, le nombre de femmes qui dirigent des entreprises est très important en Afrique subsaharienne, avec un taux élevé de 27 %. D’après l’indice MasterCard, deux pays africains affichent le pourcentage le plus élevé de femmes ayant une société sur le continent et dans le monde. Il s’agit du Botswana et de l’Ouganda.

Mais en approfondissant un peu, on peut constater que dans la plupart des pays africains, la majorité des sociétés dirigées par des femmes ont de petites tailles offrant peu d’opportunités de croissance. De plus, les femmes ne sont pas réparties de manière égale sur le continent. La plupart de ces entreprises ont tendance à ne pas employer de salariés et ont des attentes de croissance faibles.

Un monde toujours dominé par les hommes

Les femmes africaines confrontées à des problèmes de financement lors de la création de leur entreprise ont besoin de soutien. Au niveau mondial, les hommes représentent 92 % des partenaires des 100 plus grandes entreprises de capital-risque, et les jeunes entreprises fondées par des femmes ne reçoivent que 2 % du total des investissements.

Voici le monde des femmes dirigeantes en Afrique :

Ces disparités soulignent le besoin de davantage de femmes à tous les niveaux de création. Et en Afrique, seulement 9 % des nouvelles entreprises ont des femmes comme dirigeantes. Rien n’explique le nombre limité des femmes dans les nouvelles entreprises technologiques.

Combler le fossé

ATBN, par exemple, a fondé le projet Her Future Africa, qui vise à créer du contenu en ligne, à organiser des camps d’innovation et à offrir un mentorat, le tout pour soutenir les femmes dans des projets liés aux technologies.

Ce projet répond aux nombreuses critiques selon lesquelles la plupart des pratiques commerciales en ligne destinées aux femmes sont dédiées au public occidental, sans tenir compte des obstacles uniques rencontrés par les femmes africaines. Le soutien aux femmes africaines dans l’industrie des technologies devrait être adapté pour leur permettre de surmonter certaines de ces barrières.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page