SociétéTech

Pourquoi adopter un service VPN sur le continent africain ?

Signifiant Virtual Private Network (Réseau privé virtuel), les VPN sont la solution aux problèmes de blocage auxquels font face les internautes africains. Pourquoi un tel intérêt pour des applications masquant l’origine des requêtes Internet ? Quelles sont les raisons qui poussent les internautes à se tourner vers l’usage d’un VPN ?

Pour contourner la censure institutionnalisée

Selon une récente étude publiée par une agence de notation réputée, seuls 6 pays en Afrique seraient sur les rails de la démocratie. L’Afrique du Sud, le Botswana, le Sénégal, la Tunisie, le Lesotho et le Ghana. La grande majorité des autres nations étant sous le joug de régimes autocratiques qui usent de tous les moyens jugés nécessaires pour assujettir les populations.

Il est donc courant au lendemain d’une élection, ou tout simplement suite à un incident interne, que les réseaux sociaux soient coupés ou que l’accès à Internet soit rendu impossible par les pouvoirs publics. Dans le même ordre d’idées, en temps normal de nombreux pays appliquent une rude censure au Web sur l’étendue de leur territoire.

L’une des astuces pour outrepasser ces limitations artificielles consiste en l’utilisation d’un VPN. Le but du VPN est tout simple. Si pour X ou Y raison un utilisateur est dans l’incapacité d’accéder à du contenu en ligne du fait de limitations étatiques inhérentes au lieu où il vit, en se servant d’un VPN ses requêtes sont redirigées vers un pays libre de toute censure ou contrôle. Dès lors cet utilisateur peut partager photos ou vidéos, accéder à Internet et aux réseaux sociaux sans aucune restriction. 

Les services en ligne occidentaux sont fermés aux utilisateurs africains

Spotify, Apple Music, Netflix ou même Hulu font partie de ces services en ligne qui marginalisent les utilisateurs africains. Si les raisons de ces blocages liés à la géolocalisation des utilisateurs demeurent inconnues, l’une des astuces pour contourner l’interdiction consiste tout simplement à user d’un VPN.

Concrètement le VPN mimera une connexion originaire d’un autre pays, notamment des États-Unis ou toute autre nation non soumise au ban. Du coup, l’utilisateur pourra consommer du contenu sur ces plateformes-là qui lui sont d’ordinaire inaccessibles.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page