Société

Législatives au Mali : ADP-Maliba maintient son siège à Bamako

Selon les résultats provisoires des élections législatives, ADP-Maliba a remporté 5 nouveaux sièges au second tour, dont celui de la Commune V de Bamako. Cette victoire est en grande partie l’œuvre de Cheick Oumar Diallo, le président des jeunes, qui a su mobiliser ses troupes dans la phase décisive du second tour.

ADP-Maliba l’emporte dans presque tous les quartiers

D’après les résultats provisoires – que la Cour constitutionnelle doit encore confirmer – 12 des 14 députés de Bamako seront de nouveaux visages sur les bancs de l’Assemblée nationale. En effet, le parti au pouvoir, le RPM, a enregistré un fort recul dans la capitale.

En 2013, il avait obtenu 9 sièges, contre un seul cette année. Cette régression est due à la percée des partis comme l’URD, ADP-Maliba et YELEMA. La formation politique d’Aliou Diallo a maintenu son siège à Bamako, précisément dans la Commune V.

ADP-Maliba, qui a conduit une coalition comprenant l’URD et l’ADEMA, a gagné dans presque tous les centres de la Commune V. Il s’agit notamment de Garantibougou (51 %) de Torokorobougou (59,13 %), de Badalabougou et de Sabalibougou (54 %). Au total, l’ADP-Maliba a obtenu 50,68 % des suffrages exprimés contre 49,32 % pour le RPM.

Cheick Oumar Diallo a mené une expédition victorieuse à Kayes

Cette victoire de l’ADP-Maliba n’était pas évidente. Au contraire d’autres circonscriptions électorales où il partait vraiment favori (Nara, Ségou, Nioro, etc.), le parti d’Aliou Diallo a enregistré des résultats décevants au premier tour dans la Commune V. En l’occurrence, la liste ADP-Maliba/URD/ADEMA se positionnait loin derrière la liste RPM/APR avec un écart de mille (1 000) voix.

La mauvaise performance a eu lieu en l’absence de Cheick Oumar Diallo (COD). Mis à l’écart et marginalisé par certains membres du parti de la Commune 5, le président des jeunes avait dû partir à Kayes épauler le leader d’ADP-Maliba. Aliou Diallo y a remporté sans difficultés les élections législatives dans sa région d’origine. Il a obtenu 62,12 % des voix lors du premier tour.

COD renverse la tendance

Sa mission terminée à Kayes, COD est revenu épauler Mme Touré Mariam Sidibé, mise en difficulté au premier tour. Initialement désigné candidat du parti ADP-Maliba dans la Commune V de Bamako, Cheick Oumar Diallo avait dû se désister alors que tout le monde le voyait déjà vainqueur. Au grand dam des jeunes, le parti lui a préféré Mme Touré Mariam Sidibé, conformément au besoin de parité. Malgré tout, il n’a pas hésité à se mettre à son service.

Immédiatement après la proclamation des résultats du 1er tour, COD a convoqué la section du Bureau National des Jeunes, qui s’est réunie à Badalabougou afin de dégager la stratégie de la victoire de la liste ADP-MALIBA/URD/ADEMA-PASJ. Ces jeunes de la Commune 5, sous la houlette du président COD, ont bouclé un plan d’attaque qu’ils ont présenté à Mme Touré Mariam Sidibé. Celle-ci l’a validé, ce qui lui a permis de l’emporter au second tour.

Cheick Oumar Diallo vient ainsi d’accomplir son devoir envers son parti politique. Le jeune loup aux dents acérées montre qu’il est discipliné et respectueux de la hiérarchie. Il attend sagement que son heure sonne. Ce qui ne saurait tarder au regard de sa popularité.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page