Société

Législatives au Mali : sans surprise, Aliou Diallo l’emporte à Kayes

Aliou Diallo, tête de liste de l’alliance Benso, a remporté les élections législatives à Kayes, première région administrative du Mali. Il a obtenu 62,12 % des votes lors du scrutin du dimanche 29 mars, marqué par un faible taux de participation national (34 %).

Comme avec Hydroma SA, sa société d’exploration de l’hydrogène naturel, Aliou Diallo remporte son défi à Kayes. Le milliardaire malien, candidat de l’ADP-Maliba, a obtenu 62,12 % des votes lors des élections législatives du dimanche 29 mars dernier.

Plus de 70 % des circonscriptions électorales au second tour

« Les militants et sympathisants de l’ADP-Maliba de Kayes sont venus massivement féliciter le président d’honneur du parti et candidats aux élections législatives dans la circonscription électorale de Kayes pour la victoire éclatante de la liste Benso. Cette victoire prouve à suffisance que les Kayésiens croient fermement aux valeurs humaines de cet enfant du terroir : Aliou Boubacar Diallo », a réagi le parti de la Balance. À présent, le chef de file montant de l’opposition « devra être un facteur de cohésion entre tous les fils de Kayes », ajoute-t-il.

Avec cette victoire écrasante, la liste Benso s’évite un second tour, le 19 avril prochain, qui concernera plus de 70 % des circonscriptions électorales du Mali. Le gouvernement espère que le prochain scrutin mobilisera plus d’électeurs que le premier, dont le taux de participation national serait de 34 % (10 % à Bamako). Cette situation s’explique par la peur du coronavirus, qui a fait une vingtaine de cas (et 0 décès) à ce jour. Avec la propagation fulgurante de la pandémie, le gouvernement malien pourrait reporter l’échéance de plusieurs semaines.

ADP-Maliba bien placé dans d’autres circonscriptions électorales

ADP-Maliba n’a pas remporté que les élections dans la commune de Kayes. Le parti se retrouve également en tête dans plusieurs autres circonscriptions dont Niono (Ségou), où le candidat Diadie Ba a raflé 2 sièges, et Nara (Koulikoro) avec Mamadou Diarisso. Citons en outre la ville de Ségou avec Salimata Traoré, Nioro (Kayes) avec Mamadou Alpha Diallo, Banamba (Koulikoro) avec la houlette Nfa Simpara et la Commune 5 (Bamako) avec Mme Toure Mariam Sidibé.

Aliou Diallo promet d’être plus qu’un député

Lors de son grand meeting de campagne électorale, le dimanche 22 mars 2020, Aliou Diallo avait promis de lancer d’importants travaux de développement à Kayes, en tant qu’entrepreneur. Il prévoit par exemple de construire des routes, des trains et surtout une université flambant neuve dans la capitale du rail. Il avait déjà inscrit ces projets dans son « plan Marshall » présenté lors de l’élection présidentielle de 2018, à l’issue de laquelle il avait fini troisième derrière le président Ibrahim Boubacar Keita (IBK) et Soumaïla Cissé, enlevé par des djihadistes, il a quelques jours.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page