EconomieStartups

Les écosystèmes africains des start-ups sont à un tournant majeur

Ce n’est pas une hyperbole de décrire un tournant pour l’écosystème des start-ups africaines. La raison évidente est l’introduction en bourse de Jumia. Pourtant, c’est plus grand que la société de commerce électronique et c’est une marée qui a commencé à tourner depuis la seconde moitié de 2018.

Jumia, qui est désormais coté à la bourse de New York, pourrait ne pas représenter le plus grand avantage financier pour une majorité d’investisseurs africains. Le lancement du premier appel public à l’épargne, le plus grand service de commerce électronique d’Afrique, opérant dans 14 pays, a marqué le passage de l’ère d’un secteur parmi les plus grands marchés financiers du monde.

Un essor remarquable

En 2015, le groupe Internet africain de l’époque aurait figuré parmi les rares start-ups africaines qui mériteraient d’être examinées de plus près par les investisseurs américains dans le secteur de la technologie. A l’époque, cela aurait semblé trop d’effort pour un rendement insuffisant, surtout si vous veniez d’investir dans quelque chose d’une envergure comparable à celle d’Alibaba.

Voici la présentation de Jumia en anglais :

En outre, personne, en particulier les investisseurs, n’aime être le premier. Et l’absence d’une issue évidente et probable était également un défi. Cela décourageait également de nombreux investisseurs africains renommés invités à soutenir des start-ups locales.

Un tournant majeur

A mesure que le portefeuille d’entreprises bien gérées s’améliore, de nouveaux fonds sont créés pour cibler des start-ups africains plus récentes. Ils vont bien au-delà du modèle expérimental de subventions à cinq chiffres qui semble être nécessaire pour lancer les choses sur de nombreux marchés africains, même il y a cinq ans.

Il convient de noter qu’un tournant signifie qu’on passe à la prochaine étape pour les start-ups africaines. La barre est levée, et les normes devront être rehaussées pour justifier des investissements plus importants et une diligence raisonnable renforcée.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir