Economie

La Chine signe un accord de coopération avec l’Algérie

Les médias officiels algériens ont rapporté qu’un accord commercial entre la Chine et une entreprise publique algérienne a été signé ce mardi 30 mars. 

Cet accord est basé sur l’investissement dans un projet sidérurgique en Algérie. La radio d’Etat en Algérie a déclaré que le projet devait être mis en œuvre dans la mine de fer de Ghar Jbailat, dans l’Etat méridional de Tindouf. Le coût du projet pourrait dépasser 2 milliards de dollars, selon les estimations préliminaires. 

Le projet comprendra “China International Water and Electricity Corporation”,”Metallurgical Group of China. Ce projet sera en partenariat avec Imetal, un complexe industriel algérien, actif dans le domaine de la métallurgie et de la sidérurgie. L’Algérie, membre de l’OPEP, s’efforce d’attirer les investissements étrangers afin de diversifier son économie en plus du pétrole et du gaz.

L’Algérie et la Chine travaillent sur des moyens de renforcer la coopération bilatérale, en particulier dans les domaines économiques tels que les travaux publics, les transports, le commerce et les investissements, ainsi que dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique, de la technologie et formation professionnelle.

Selon les statistiques de l’ambassade de Chine, le géant asiatique a mis à la disposition de l’Algérie au cours des 75 dernières années, 26 équipes médicales comprenant plus de 3400 médecins, 23,7 millions d’Algériens ont bénéficié de leur expérience médicale.

Au cours des dernières années, l’Algérie a choisi d’accorder de grands projets tels que la construction du nouvel aéroport international, une partie de la route nationale numéro un reliant le nord et le sud du pays, et la « Mosquée d’Algérie » aux entreprises chinoises.

 

Autres articles à voir

Bouton retour en haut de la page