Société

Le boom démographique, à l’origine des problèmes économiques de l’Afrique ?

Après la remarque du Président Macron sur le lien entre le boom démographique en Afrique et les difficultés du continent à stabiliser sa situation économique, les parlementaires de l’Afrique de l’Ouest réagissent. Ils réitèrent plus que jamais leur volonté de limiter le nombre de naissances par femme. Ils reconnaissent en effet que limiter le taux de fécondité est l’une des solutions permettant de lutter contre la pauvreté. Cela sous-entend une reconnaissance de l’échec des stratégies de développement utilisées jusqu’à maintenant, prouvant la théorie formulée par un économiste britannique Thomas Robert Malthus au 18ème siècle.

Une théorie pourtant discutable

Il était pourtant impossible d’affirmer 2 siècles auparavant que la croissance démographique puisse avoir un impact sur la richesse ou la pauvreté d’un pays. Actuellement, ces facteurs ne se basent plus sur les aspects naturels ou matériels, mais s’étendent sur les potentiels du pays en matière d’innovations industrielles, nouvelles technologies et productivité agricole. De même que des atouts démographiques ne constituent pas un frein à l’économie car fournissant en grande quantité de la main d’œuvre et de consommateurs. Pour le prouver, il suffit de citer le cas de la Chine qui, avec plus d’un milliard d’habitants est quand même parvenu à se hisser à la première place de puissance économique mondiale.

Les véritables raisons

Selon un spécialiste, le faible taux de croissance économique enregistré dans les pays africains résulte des mauvais choix de politiques économiques appliqués par les gouvernements. Il provient aussi de l’énorme gaspillage de ressources publiques, des chiffres erronés qu’on manipule pour des motifs politiques. On ne compte pas non plus les revenus financiers transférés hors des pays africains, sous prétexte qu’il s’agit de dividendes d’investissement et autres. Les inégalités dans les stratégies d’allocation des budgets nationaux en constituent d’autres, au même titre que la négligence du secteur informel de l’entrepreneuriat ou de l’innovation. Ces secteurs sont pourtant les plus créateurs d’emplois dans le processus du développement économique d’un pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir