Culture

Qu’en est-il de l’avenir de l’e-book ?

La lecture a toujours été un loisir qui a séduit bon nombre de passionnés dans le monde entier. Les visites dans les bibliothèques se font ainsi rares pour cause la venue des nouvelles technologies qui afflue dans plusieurs pays. Malgré que la plateforme numérique ait aussi convaincu les accros à lecture, les ventes des livres ont également traversé des obstacles. Les rumeurs concernant l’e-book ont longtemps circulé en France, nombreux ont annoncé sa mort. Seulement, les analyses les plus détaillées ont pourtant confirmé le contraire et cela va encore vous étonner mais actuellement, l’e-book a conquis encore plus d’abonnés avec le temps.

D’un, la vente de livres en ligne en baisse

Les avis divergent concernant l’avenir de l’e-book. La vente des livres en ligne tourne autour de 15% à 25% aux Etats-Unis comme en Grande Bretagne.  Pourtant entre 2015 et 2016, une baisse du part de marché de l’e-book 16% a été constatée. Pour le cas de la Royaume Uni, la part de marché de la vente de ligne en livres de 19% a été remarquée, un recul de 9% du groupe Hachette UK.

De deux, l’e-book en croissance

L’auto-édition a attiré bon nombre d’auteurs indépendants depuis ces trois dernières années. Les éditeurs traditionnels se sont vu perdre leurs parts de marché à cause de cette nouvelle technologie qu’est e-book. Le numérique a ainsi conquis les auteurs selon Digital Book World en début d’année. Toujours selon le rapport de DBW, une progression de 4% des chiffres de revenus des auteurs a été enregistrée en 2016. Il existe également l’abonnement forfaitaire Kindle Unlimited d’Amazon qui contribue aussi à la perte de part de marché. Et cette option en 2016 rassemble en tout près de 14% des ventes américaines de ventes de livres en ligne.

 

 

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir