Economie

LVMH : Le leader mondial du luxe en quelques chiffres

Principale capitalisation du CAC 40, le groupe LVMH, fondé par l’homme d’affaires français Bernard Arnault, bénéficie d’un rayonnement international notable. Avec un bénéfice net de 5,13 milliards d’euros en 2013, le groupe s’impose comme le leader incontesté du haut-de-gamme dans le monde. Revenons sur les chiffres-clés d’un groupe symbole du savoir-vivre -et du savoir-faire- à la française.

Aura internationale, implantation française

Avec 140 000 employés dans le monde dont 35 000 en France, LVMH continue de centrer ses ressources humaines sur son pays d’origine, notamment à travers les métiers de confection, confiés à des artisans de haut-niveau et des fonctions difficilement délocalisables. Même si le groupe tend à se déployer à l’international en diversifiant ses recettes aux nouveaux pays émergents, dont l’essor des classes moyennes et supérieures représente un marché à conquérir, les activités du groupe demeurent massivement nationales.  A ce titre, malgré 28 % de recettes issues du marché asiatique, le groupe continue de recruter 5 000 personnes par an en France.

Une croissance et des créations d’emplois sur le territoire national

Très récemment, le groupe a annoncé la création de 500 emplois de maroquiniers. Il y a quelques mois, c’est à Cognac que Bernard Arnault a ouvert une nouvelle usine, dédiée aux spiritueux, au service de la Maison Hennessy. Le projet d’usine, dont l’investissement global est estimé à 100 millions d’euros, vise ainsi une production de 240 000 bouteilles par jour, soit 96 000 millions de bouteilles de cognac par an.

Un groupe centré sur la Jeunesse

Pour renforcer ses équipes, le groupe LVMH cherche à plaire à la jeunesse. Qu’ils soient apprentis ou diplômés des plus grandes écoles de commerce, le géant du luxe organise très régulièrement des évènements pour présenter les valeurs et les carrières au sein du groupe. Le « prix LVMH 2018 pour les Jeunes Créateurs de Mode », dont la finale se déroulera le mercredi 6 juin prochain à la fondation Louis Vuitton, vise ainsi à repérer et récompenser les jeunes créateurs, dont l’audace artistique s’inscrit dans la ligne identitaire des différentes Maisons du groupe. Autre évènement majeur, le « prix des Jeunes Diplômés des Ecoles de Mode » offre la possibilité à trois jeunes créateurs diplômés d’écoles de mode de rejoindre pendant un an les studios de création de trois Maisons du groupe LVMH, les plongeant ainsi au cœur de la mode de demain. Pour grandir, LVMH mise donc sur les jeunes diplômés. Le groupe de Bernard Arnault est d’ailleurs très régulièrement cité dans les entreprises favorites jeunes diplômés, signe d’un attrait toujours puissant pour la création à la française.

Franck

Rédacteur en chef et Blogueur amateur, je partage mes actualités repérés sur le web et mes chroniques en tous genres. Mes articles n'engagent que moi, évidemment. Vous êtes sur un blog d'actualité perso !

Autres articles à voir